Image Google Drive

Récapitulons. Synology CloudStation ne tient pas la route, et hubiC non plus.

J'ai de sérieuses réticences à confier l'intégralité de mes documents et photos à Google, même s'il en possède déjà une fraction significative. Mais pour partager un dossier de travail avec d'autres personne, c'est l'occasion de tester le client Google Drive OSX.

Et c'est simple et efficace. Pas de "indexing in progress" sans fin ou d'informations contradictoires comme avec hubiC; pas de conso CPU affolante ou de freezes comme avec Synology.

Sauf qu'on est victime du nivellement par le bas des interfaces. Les interfaces anti-ergonomiques et surchargées étaient légion dans les années 2000. Heureusement, les gens semblent ne plus vouloir de ces horreurs conçues par des bozos. Revers de la médaille : la simplification de l'interface s'accompagne d'un appauvrissement de fonctionnalité. One size fits all.

Disons que je voudrais synchroniser pour partage certains dossiers parmi mes documents et mes photos, mais pas tous. Parce que ça serait trop volumineux, donc trop coûteux et moins rapide. Disons que je souhaite synchroniser deux dossiers comme ceci :

/Users/youri/Documents/Info/Linux == /Info/Linux
/Users/youri/Pictures/Butterflies == /Pictures/Butterflies

WRONG. Google Drive crée un dossier pour ses besoins ou vous choisissez un dossier sur votre machine. La synchro part de là. Avec les limitations suivantes :

  • Vous ne pouvez synchroniser qu'un dossier à la racine, pas un sous-dossier;
  • Les documents sur votre Drive qui ne sont pas déjà dans un dossier seront synchronisés de toute façon - WTH.

Pas possible donc d'indiquer arbitrairement et simplement vos deux dossiers à synchroniser. Sans doute serait-ce trop compliqué à comprendre. Et avant de comprendre pourquoi les fichiers à la racine était d'office synchronisés, j'ai dû m'en référer à la documentation.

Résultat, pour parvenir à mes fins :

  • Je ne peux pas démarrer d'un sous-dossiers en vue d'une synchro+partage côté Google Drive. Les sous-dossiers sont bien entendus synchronisés mais il faut partir d'une répertoire racine.
  • Mes fichiers paresseusement non classés doivent être déplacés dans un répertoire fourre-tout ou rangés dans des dossiers adhoc pour ne pas être synchronisés.
  • Sur mon portable, j'ai dû déplacer mes fichiers à synchroniser vers le répertoire Google Drive. À leur emplacement d'origine, j'ai ajouté un Alias (symlink) vers le répertoire Google Drive, qui m'oblige donc à ré-organiser mes fichiers à sa sauce (l'alias dans l'autre sens ne marche pas).
mv ~/Documents/Info/Linux  ~/GDrive/Documents/Info/Linux
mv ~/Pictures/Butterflies  ~/GDrive/Pictures/Butterflies
~/Documents/Info/Linux ===> ~/GDrive/Documents/Info/Linux
~/Pictures/Butterflies ===> ~/GDrive/Pictures/Butterflies

Rien de rédhibitoire mais mon cas d'utilisation est-il à ce point tordu que je doive en venir à de telles contorsions ?

Autre gros bémol: le client n'est pas exempt de soucis de stabilité. De temps en temps, "une erreur s'est produite" et je m'en sors en relancer l'application. Dans un cas, j'ai été forcé de supprimer mon dossier Google Drive local, de reconfigurer le client et de relancer la synchro.